Aisleyne Horgan-Wallace est une femme qui a le bon gout de mettre un string sous ses jupes et robe pour éviter d’avoir la marque de la culotte lorsqu’on lui reluque le popotin.


Malheureusement pour elle, il semblerait que le string qu’elle a enfilé ce matin est soit trop petit soit un peu léger niveau élastique. Ce vilain petit string à la mauvaise idée, en effet, de se barrer sur les coté, ne jouant ainsi plus son rôle de string et laissant la chatte d’ Aisleyne à l’air libre.

Et forcement il y-en a qui n’attendent que ça de pouvoir examiner un vagin fraichement débarqué de son bout de tissu, les photographes en tête de peloton.
Encore une fois, en sortant de la voiture on retrouve Aisleyne Horgan-Wallace la vulve à l’air…