Vous connaissez surement tous la sexetape de Paris Hilton, et je suppose que parmi vous nombre l’on vu de façon pas très légale. Même s’il peut paraître étrange qu’une sexetape puisse avoir des droits sachant que la principale protagoniste sur la vidéo (Paris Hilton) n’a jamais donné son accord a sa diffusion.
Pour Paris l’affaire s’est terminée devant les tribunaux ou elle a gagné un petit pactole en dommage et intérêt, mais au final ça ne change pas grand chose pour elle vu le nombre de chiffres qu’il y a sur son compte en banque.

En revanche ça risque de faire mal pour les 843 Pirates qui ont téléchargé illégalement la sextape sur bitorent, megavideo ou emule. La société qui a édité « 1 night in Paris » s’appelle Inc XPays et va a son tour passer devant les tribunaux mais cette fois ci du coté des victimes ! Et espère qu’aucun d’entre vous ne fait parti des accusés car ça risque de faire mal au porte monnaie…

Tout ça pour voir Paris Hilton sucer de la bite…